Je test le masque à LED (Visage)

Beauté, Bien-être, Lifestyle

Bonjour les louloutes,

J’ai pas mal d’acné en ce moment, depuis la Covid mon visage en prends un coup… Je suis acnéique de base mais je n’ai pas eu autant de boutons depuis mon traitement Roaccutane.

J’ai donc décidé de me prendre en main et tenter de me guérir… ( ahah tu verras dans la vidéo) – J’ai donc acheté différents trucs dont le masque à LED. je t’en dit plus sur les bienfaits dans la vidéo !

Bon visionnage 🙂

Un masque similaire pour celles qui veulent s’y essayer, le mien n’était pas vendu par le même vendeur que celui ci, mais je ne retrouve pas le mien et j’en vois des bien mieux en plus !

Je vais peut-être repasser commande et prendre celui-ci si c’est à refaire.

Udapte après plusieurs séances : pour ce que j’ai déjà essayer, j’en suis plutôt contente mais j’aurais apprécié quelque chose de plus robuste et plus ajustable. Le mien contient les deux couleurs et donc une seule programmation.

2021, tu es mon année !

Lifestyle, ONE DAY ONE PICTURE

Mes plus beaux vœux pour votre année 2021 !

Je vous le souhaite à tous très sincèrement, je crois en l’humanité même si la moitié me dépasse, ceux qui sont ici et lisent mes voeux méritent amplement que la joie et la bonne santé intègre leur foyer ღ

Merci d’être la, de l’avoir été ou de l’être encore. Je vous remercie pour vos abonnements à mon blog, pour vos interactions sous mes articles qui me montre un peu plus que vous êtes bien présents, ça donne un sens à ce que je fais, tout simplement.

Je vous remercie de faire vivre mon blog et d’être parmis ceux pour qui j’écris en partie, c’est aussi vous qui me connaissez peut être le mieux.

Certains d’entres vous continuerait-il cette mauvaise habitude des bonnes résolutions ? ( que vous ne tenez pas ? ) mdr

Ça fait des années que je n’en est plus vraiment fait, cette année je ne déroge pas à la règle.
Je profite quand même de cette nouvelle année et de mon dernier rendez-vous de Leethérapie pour tenter de travailler sur mon nouveau moi. C’est un peu redondant dit comme ça.

C’est fichu auto-discipline, qu’il me faut. Cette sagesse que je dois acquérir… C’est important, ma réalité n’est pas celle qui m’est destinée mais celle qui m’est réservée à un prix.

Que dire de 2020 ?

Et bien… en mots clés je dirais :

Bizarre – Au ralenti – Limitée

Il y a juste ça qui me vient à l’esprit, cela n’est pas à lire de façon très péjorative, le premier mot le montre très bien d’ailleurs… je ne saurais comment décrire 2020. J’étais plutôt bien, claire dans mes idées et mon esprit. Puis fin 2020 j’ai enclenché un processus d’évolution sur ma propre vie.

Comme si je muais, mais mentalement.

Bien sûr le mental engendre des actions. Donc je change aussi d’habitude, de façon peut-être d’être… C’est comme ça. Je veux pas plaire, je veux me plaire. J’veux dire, me sentir satisfaite de ma vie – mon quotidien.

Je sais pas si quelques un vont se reconnaitre, mais j’ai cette fâcheuse manie d’être fast, tout le temps.

( Bon ok, j’ai beaucoup d’énergie naturellement c’est vrai..
RIP à mes collègues qui doivent me supporter durant les horaires difficiles 😂).

Mais, je prends jamais le temps. Le covid m’a au moins montré ça ! Une fois qu’on m’enlève mes activités qui m’anime et m’épuise en même temps ( c’était peut être trop) et bien, je ne sais pas réellement faire quelque chose pour moi avant les « besoins » que ce soit financier, ou pour rendre service, ou parce qu’il  » le faut ». Mais qui a dit qu' »il le fallait » ? Comme si chaque tâche était une corvée parce que je veux faire trop de chose dans la journée, parce que j’aimerais avoir tout tout de suite & maintenant.

Oui je travail, je sais ce que je veux ou ne veux pas mais le problème c’est mon auto-discipline, cette sagesse d’esprit qui me manque et m’empêche.. ait.. et encore un peu maintenant. ( t’as compris quoi 😬 je m’améliore mais j’y travail encore).

J’expérimente, j’ai demandé de l’aide grâce à la Leethérapie, aujourd’hui je me sens prête.

Quelles sont mes attentes pour 2021 ?

Mes attentes ne concerne pas l’année, on s’en fout, elle me concerne en réalité. Quand on change sa vision, quand on aborde un sujet d’une manière différente que la précédente, cela peut changer la donne. C’est peut-être ça qui était erronée, mon approche et mon objectif que je visualisais était peut être mauvaise. Et si l’intention est mauvaise, pourquoi accéderions nous à notre objectif ( erronée) ?

Donc, j’ai changé mes intentions, j’ai commencé à lire un autre livre aussi. Je t’en parlerais plus tard, pour l’instant il n’est pas utile de l’aborder.

Et rien que ça, ça change tout ! Mon état d’esprit est différent. Je me lance dans une aventure quoi, c’est comme ça que je le vois.

C’est encore un peu fébrile et fragile comme notion tout récemment assimilée, parfois je me sens vide dans ma journée.

-Mais pourquoi ?
-Parce qu’à aucun moment durant énormément de temps, je n’ai pu lâcher prise.

C’est quoi ce put**n de défaut en vrai ? Le contrôle !
L’amour du contrôle (pff), est-ce le problème de beaucoup de signe Astro Vierge ou suis-je la seule ? 😐

Je dois apprendre à être satisfaite là, et maintenant. Et pas  » une fois que », t’as capté ?

Il y en a qui lutte contre un mauvais schéma de vie comme sur lequel je surf en ce moment ?

Prochainement, je te ferais un retour sur ce nouveau commencement. Certainement sous un format Vlog pour que ce soit cool à suivre !

Je te laisse sur ces belles paroles,
Prends soin de toi ღ
Lounna

Mon 1er Vlog Shopping !

Bien-être, Lifestyle, Maquillage

Coucou les louloutes ღ

C’est ma première vraie vidéo ou je discute vraiment avec vous, dans ce 1er Vlog d’achat tu y verras ce qui m’a justement permis de monter cette vidéo : mon nouvelle ordinateur. Je pense qu’il y a mieux, je ne suis pas experte, mais je sais que c’est suffisant pour commencer.

En tout cas j’ai adoré, je me consacre entièrement au partage et j’y prends plaisir à fond !

(SONDAGE CLOTURE ! ) « Sondage – Merci de répondre – 4min Max ! »

Beauté, Lifestyle, Maquillage, ONE DAY ONE PICTURE

Bonjour les loulous,

J’ai besoin de vous, un maximum de personnes que ce soit hommes ou femmes qui utilisent du maquillage.

Rassurez-vous pour ceux qui me connaissent ce question est bref et rapide. Il y a 13 questions, il est anonyme et il me permet simplement de pouvoir me situé.

Je l’ai intitulé  » Etude de clientèle » ( je ne suis même pas sûre que ce soit le terme exacte lol)

Certains projets ne naitront jamais, d’autres seront des crash tests et certains une réussite. Je ne peux pas savoir je ne suis pas devin, je veux simplement me donner la possibilité de concrétiser ceux que j’ai envie de mettre au grand jour, comme celui ci… avec mon amour pour les faux cils, cet accessoires qui me donne de la force et de la confiance en moi. ღ

Le lien ici
▼ ▼ ▼ ▼ ▼ ▼ ▼ ▼ ▼ ▼ ▼ ▼

Je te remercie chaleureusement de prendre ce temps et d’avoir répondu à ce questionnaire ღ

A bientôt,
Lounna ღ

La théorie de la pensée positive, où le pourquoi du comment je souris 90% du temps !

Lifestyle

Coucou les babes !

Bon nombre de livres sur le développement personnel prône la pensée positive. Comme si pensée, pouvait nous apporter plus que de simple voix qui marmonne sans cesse dans notre cerveau… Et bien oui ! Nous sommes à des années lumières de savoir et de voir tout ce qu’il se passe. Rien n’est magique. Tout s’explique mais tout ne se voit pas. Et ces livres que beaucoup trouvent farfelu (bien souvent vous êtes aussi ceux qui n’en ont jamais lu même une page – L’art de parler sans savoir-) sont très révélateurs, source de bonnes paroles et puis très concret ou devrais-je dire justifier. Je ne pense pas que le développement personnel serait le sujet d’autant de livres de si bons nombres d’auteurs reconnus, si ce n’était qu’une montagne d’illusions et de mensonges. À méditer.

Alors parmi toutes les justifications possibles, et tous les sujets qui touche le domaine du développement personnel, il y a la pensée positive : C’est le moteur d’un bon développement de nous-même.

Certains auteur que j’ai pu déjà lire ont évoqués une étude universitaire au US ( je sais plus l’Université en question tu m’excuseras), ça change des témoignages de leurs milliers de clients qui pèse tout autant mais ça permet de variée et de faire notre propre expérience si on le veut !

Voici l’experience :

Une plante A et une plante B on été mise à disposition dans un amphithéâtre de cette Université. La règle était simple. La plante A ne devait recevoir que des compliments et de la gratitude de la part des participants. Quant à la plante B, elle ne pouvait recevoir que des critiques et pensées négatives.

En gros tu dis à la plante A qu’elle est belle / bien fleurie / qu’elle sent bon / que ces couleurs sont intenses

À la différence de la plante B à qui ont dit vulgairement qu’elle est moche / Petite / mal fleurie / tombante… ( je trouve ça trop triste. J’suis trop une sensible avec la nature et les animaux 😭)

Et devinez quoi ? La plante A s’est trouvée resplendissante, belle, grande, déployée, très bien fleurie, et bien sûr je ne te fais pas de dessin pour la pauvre plante B qui s’est totalement laissée abattre part toutes ces pensées néfastes.

Nos propres pensées sont le moteur de ce que nous sommes.

Avant de vouloir être profondément bon pour les autres ( et donc aux yeux des autres) sois le d’abord pour toi.

Lorsque je suis revenue vivre du côté de Dijon, j’ai donc effectué cette expérience avec une différence. Avec deux plantes ( variétés différentes) dans deux pots différents : Je les ai choyée les deux, j’ai donné beaucoup d’amour, de bienveillance, mon intention était profondément bonne envers ces deux plantes. Et cela fonctionnait ! Mes plantes ont fleuries rapidement et bien.

Ensuite, une des deux plantes me correspondait moins que la première, lorsqu’elle avait grandit j’ai donc continuer à choyée ma plante que je trouvais magnifique et la deuxième je l’ai délaissée, « maltraitée », lui disant qu’elle n’était pas fameuse..

En peu de temps elle s’est retrouvée fané tandis que l’autre était toujours bien verte et fleurie.

Conclusion… – Où bien tu l’a même déjà faite tout seul – Les pensées ont un impact incroyable invisible mais qui dégage nos conséquences et nos conditions de vie. C’est bêtes de se dire qu’on va à l’école, qu’on apprends beaucoup de chose utiles, mais aussi un grand nombre d’heures données pour des choses qui ne nous aident pas. C’est bien d’être cultivé, mais la première et meilleure chose à faire serait de se cultiver sur soi, sur notre cerveau. Mais tout cela on ne nous l’apprends pas. Et peu importe dans que situation nous sommes, dans quelle famille nous avons grandi, si le nombre de personnes qui s’en sortent se compte goutte par goutte, sachez vous inspirez d’eux et comprendre leur état d’esprit. Ils ont tous le même qu’ils appréhendent différemment, avec des termes différents aussi.

La pensée positive c’est savoir tirée le positif de chaque situation, on croirait que c’est simple. Mais c’est un véritable travail sur soi sur lequel je travail actuellement. Ce terme est aussi un synonyme en quelque sorte des affirmations : cette pratique consiste à se creer des phrases positives que nous devons nous répéter à un certain moment de la journée ( le matin généralement pour bien démarrer dans un bon état d’esprit – Toujours –) et quand vous le voulez dans la journée. Il y en a qui sont poussés, d’autres qui sont plus subtiles.

Cela est toujours relié à votre souhait le plus cher, à ce que vous aspiriez devenir : votre profond être.

Dans le livre L’Équation du Miracle de Hal Elrod il explique comment bien faire les affirmations et débute cette session par casser le mythe et remettre tout le monde sur le même pieds d’égalité : il est conscient que les affirmations sont vues comme ringardes, inadaptés et inefficace. Lui même le pensait avant. Mais il nous explique comment créer une phrase d’affirmations efficace, réelle et juste. Oui, car souvent le problème qui se pose et même pour moi, c’est de devoir se dire une phrase qui n’est pas vraie. Qui vend du rêve avec notre propre souhait mais qui ne représente aucunement la réalité de mon quotidien, même si je le souhaite et que je travaille sur moi pour parvenir à cette mission qui sera la plus grande de ma vie, et la première. Cela ne représente pas à l’instant où je l’a cite à ma réalité.

Résultat, ben on a pas de résultat. C’est même contre productif. C’est vraiment pas le meilleur moyen d’apprécier les affirmations quand celles ci sont gênantes et même pas vrais. ( shit! 😒 )

Pour l’instant, je ne souhaite pas divulguer ce que cet auteur à succès dévoile de concrêt dans son livre, bien que j’en parle régulièrement. Pour l’instant je ne saurais pas comment résumé avec mes propres mots ce que j’ai assimiler de son livre. Alors pour ne pas copier bêtement ces écrits, je te laisse seulement les grandes lignes.

Il n’est pas si chère, je t’invite à te le procurer, il est réconfortant et il se lit extrêmement bien !

Message de fin

Et si on arrêtait de penser à mal de soi même ? Et si, pendant une journée vous essayons tous, pendant une journée de ne pensée QUE positivement, même si c’est une journée sans matériellement – Ta pensée positive égayera ta journée – où pire, elle te fera rire de te voir pensée une réalité qui ne rayonne pas autant à l’instant T. Et dans les deux cas : ça sera fun.

Cela pourrait être une chouette idée que je viens d’avoir en écrivant mon message de fin, se réunir à travers un groupe de message privée et pendant une journée nous allons pensée uniquement positivement, à tout moment et par tous les imprévus de cette journée.
Nous pourrions interagir en temps réel avec les personnes participantes en cas de manque d’inspi pour une situation trop chargée, ou tout simplement partager son experience ou sa petite victoire de paix avec soi malgré le coup de tonnerre passé auparavant.
Ça pourrait être trop sympa comme initiative !

De quoi se rapprocher, et comme le dit si bien Hal Elrod : Quand nous sommes entourés et engagés auprès d’autres personnes, nous y arrivons beaucoup mieux !

Si tu es intéressé par cette démarche : Ecris moi ! ✍

Je te laisse sur cette initiative, à très vite ღ
Lounna

Quelques citations et phrase qui encourage en ce sens ღ

VLOG WEEK-END 100% PHOTO PAR ERIC MONNIER – MUA 💄LOUNNATIC

Lifestyle, Maquillage

Coucou les bébés ⚤,

On remonte dans le temps – à la fin de l’été 2020 : en septembre ღ ( le meilleur mois bien sur!)

J’ai participé à un week-end « Stage photo » en tant que MUA à la demande d’Éric Monnier, un photographe Dijonnais technique et de talent, je vous invite à aller voir son instagram et à faire appel à lui en cas d’évènement et toutes demandes photographiques : @emonnierphoto

Nous nous sommes rendu à Paisy-Cosdon à 40 min de Sens et de Troye pour vous situer. Dans un formidable Gîtes qui s’appelle « Les Petites Herbes« . Tu peux aller découvrir leur site et les prestations qu’ils proposent, en tout cas pour y être allée : la maison est superbe, les propriétaires sont carrés. Nous avons passés un super week-end.

Eric a très bien organisé le stage en terme général mais en plus il a su transmettre toutes ses connaissances aux photographes opportun pour ce week-end riche de rencontre et de connaissances.

Nous sommes tous repartis avec de formidables souvenirs, et de très belles photos et évolutions photographiques.

J’ai appeler cette vidéo Vlog, mais je ne parle pas…😬
Est-ce que ça compte quand même ? 😅

Je vous laisse apprécier la musique, le montage que j’ai tenter de faire au mieux, et surtout le plaisir que j’ai eu à vivre, à maquiller, à poser, et à vous filmer quelques images !

Les souvenirs sont tellement importants ♡

Bon visionnage bébés ⚤

Happiness Woman

Lifestyle, ONE DAY ONE PICTURE

Je me détache petit à petit de cette étiquette  » Make Up » que j’avais, et que j’appréciait. Mais là n’est plus, je n’ai plus envie de penser de Make Up, j’ai envie de penser Lounna, j’ai envie de penser bonheur -nonenfait- j’ai envie de trouver mon bonheur.

Il est toujours là le bonheur me direz-vous, oui et je suis bien d’accord avec ça. Je suis heureuse actuellement, je t’écris depuis un nouvel ordinateur qui est super pour monter mes vidéos. J’ai reçu ma beautiful box Samedi… Je me sens si bien chez moi. Pas de doute, je suis bien heureuse à l’instant T.

Mais je te parle là d’une source de bonheur différente, pas celle de simplement être heureux de respirer et d’avoir un toit. Mais celle qui te donne un sens à ton quotidien. Petit à petit mes nouveaux plans se dessinent, pour avoir une idée où j’en suis, je dirais que je prépare le terrain pour un quotidien plus serein.
Après ça, je me mettrais à repenser à mon futur projet professionnel que je connais déjà mais qui n’est pas encore assez précis.

Il y a une chose, que je n’ai jamais arrêtée malgré le flou psychologique dans lequel je me trouve. C’est mon blog. Voilà mon seul objectif, développer mon blog, partager mes craintes, dévoiler mes projets, parler des indépendants que j’aime pour leur offrir toujours un peu plus de visibilités.

En novembre, tu as pu voir mon challenge qui était de créer une chorégraphie par jour avec un tuto sur une combinaison de pas de cette même chorégraphie, c’était la première fois que je créais autant de chorégraphies et que je décortiquais un combo.
En décembre, je danse pour de vrai avec de l’espace, des lumières et dans un lieu qui m’est si familier et que je chéri tellement : l’Hotel Restaurant Le Mastroquet situé à Gray (70).
J’en profite aussi pour faire une mise à jour de cette fameuse étiquette. Le maquillage est si cool, mais ce n’est plus ma priorité. Je ne veux plus en faire une priorité, ni une source de rentabilité. Aujourd’hui j’ai envie de répandre d’autres énergies, j’ai envie de transmettre de la bonne humeur, d’éveiller la curiosité de celui qui s’abonne à mon blog, j’ai envie de lui offrir de bonnes adresses et de bons plans, car j’aime acheter, j’aime tester de nouvelles expériences aussi bien culinaires, artistiques ou d’achats tout simplement. Et je me retrouve bien plus comme cela en ce moment.

Happiness Woman c’est donc une femme qui vit pleinement sa vie ( de jeune femme) et qui cultive son bonheur. Une femme qui créer des moments heureux et qui transmets, aussi bien ses peurs, ses interrogations que ces connaissances utiles à autrui….

La suite quand j’y verrais plus clair… ✎

Je cesse mon activité.

Lifestyle

Bonjour les loulous, bonjour les nanas ♛

C’est bizarre de commencé cet article alors que tout est dit dans mon titre et en plus, c’est pas une petite nouvelle… enfin à mes yeux, mais c’est une super nouvelle en revanche !

J’appréhende surtout le fait qu’on m’est collé l’affiche de pro makeup.. C’est hyper cliché. Cette crainte et l’étiquette d’ailleurs.

Mais je dois bien vous le dire, j’ai effectué ma cessation d’activité, activité qui est née le 1er mai 2016, il y a 4ans. Certains ne s’en doutait pas, d’autres pensaient que c’était mon activité principale, d’autres la voyaient comme une activité « passe-temps » si je puis dire. Et bien, pour rétablir une bonne base, puisque nous en sommes… Ceci était mon activité secondaire, j’ai toujours travailler à coté, et pourtant aussi loin que je me souvienne, bien plus tôt que ma majorité et même avant le lycée, j’ai toujours voulut suivre le chemin de ma mère, et plus largement de ma famille maternelle qui a toujours bien su comment gagner de l’argent, bien souvent en étant leur propre chef. Mais, est-ce que je suivais bêtement ce schéma dans lequel je suis née ? Ou est-ce une réelle envie ?

La réponse est oui ! C’est une réelle envie. L’envie d’entreprendre, d’être indépendante et de pouvoir me créer le salaire en fonction de mon travail. Et oui, les résultats ne mentent pas quand on est à son compte.

Ce changement est totalement voulut, non précipité et surtout propre à moi-même. Personnellement j’en tire de belles leçons, je médite sur le sujet depuis 1 mois, depuis que j’ai fait la démarche de cessation, et mon caractère me pousse automatiquement à aller de l’avant et surtout à accepter la situation et non nier. Je ne veux pas être dans le déni et je ne souhaite pas faire comme si tout est cool et que je réussie ou encore que ce n’est pas ma faute. 

Si ce n’est pas ma faute, ça serait la faute à qui ? Stop. mdr, faut être cohérent et intègre, en travaillant à coté et ma jeunesse me fait défaut, je ne me suis pas assez disciplinée et puis surtout, une question me taraudait par ci par là dans mes pensées, à ces heures perdues entres 1001 idées… Est-ce que VRAIMENT, le make up, c’est ça ? Est-ce que la vente c’est vraiment MON truc ?

Oui je sais vendre, oui je sais maquiller. Mais qu’est ce qui me fait vraiment vibrer au point de demander de l’argent et de vouloir en vivre, qui repose sur des valeurs qui sont au plus profond de moi, mon essence même ! Vous le savez ? Et la je ne parle plus de passion pour le shopping, ou ma passion du make up ( ni même de ma passion pour la danse encore est-il). Je vous parle plutôt de ce qui me caractérise.

Je me suis rangée d’un coté très ancré, vous savez le caractère, le naturel, qu’est-ce qui revient souvent dans ma vie, quelle est ma place ? Quelle place ai-je souvent occupée et dans laquelle je me sentais le plus à l’aise ? 

Avez vous une idée ? 

Evidement je connais la réponse, je me connais. C’est pas donnée à tout le monde, on croit se connaitre mais je vous pose une question sur vous même parfois on bégaie, en fait on ne se connait pas tellement. Enfin, j’en avait parlé dans un précédent article de prise de conscience, là ou je me sens le plus à l’aise, là ou je suis la plus agréable, c’est lorsque je suis entourée de personne qui souris, ou je me sens utile, soit en redonnant le sourire, soit en guidant ou transmettant ce que moi même j’apprends. Celle qui me permet d’emmener les gens avec moi, et monter les niveaux ensemble.

En d’autres termes, j’’ai tout simplement décider de changer de secteur d’activité, on ne peut pas dire que cela n’a rien à voir non plus avec l’ancienne. Mais, peut être qu’elle me correspond plus, en tout cas j’en suis certaine. Et puis au pire, j’aurais essayé une seconde fois et je serais devenue une meilleure version de moi-même. On ressort forcément grandit d’une situation.

Rassurez vous, cela ne vient pas de nulle part. Je ne me suis pas levée un matin en me disant tout ce que je vous raconte, en ayant eu ENCORE une nouvelle idée.. non. J’ai beaucoup d’idée, qui rejoigne le même thème. Et puis je suis dynamique aussi j’aime bouger, je me lasse vite, j’aime cette sensation ou j’en prends pleins les yeux et je suis émerveiller de tout et par tout les temps. Cette activité révèle tout simplement ma vraie nature, celle ou je suis capable d’être aussi sérieuse et très mature et celle de l’enfant qui adore rire et voir de belles choses. Je suis impulsive, c’est vrai, mais j’apprends de ces leçons de vie et j’acquiert un peu de patience ( pas beaucoup et toujours aucune dans la vie de tous les jours..) mais lorsqu’il s’agit des projets de vie, de ma vie, j’ai acquis une patience que je n’avait pas, un recul nécessaire et une prise de conscience, je l’espère positive sur la suite des évènements. 

Patience patience, pour l’instant je ne vis que de plaisir sans penser rentabilité. Pour l’instant, je veux vivre exclusivement pour moi avec la sérénité de pouvoir réfléchir à mon nouveau projet. Comme j’ai la chance de faire maintenant.

Ciao Bye

Ps : prends soin de toi !

J’ai conscience que certains liront cela avec bienveillance et d’autres, le feront de façon plus malsaine. 

Mais je vous fait des bisous quand même. 

J’crois que j’me suis trompée.

Lifestyle

J’crois même que j’ai tellement horreur du vide et du flou, un peu comme en physique quantique, que je me suis certainement accroché à quelque chose qui me paraissait évident, un gros déni ? Tout n’est pas perdu, cette leçon m’en apprends tant, beaucoup même !

En vérité je dirais qu’il était même utile de l’emprunter, ce chemin ( très agréable au passage). Alors aujourd’hui, pendant cette deuxième vague de pandémie ( ça fait un peu journal de bord de fin du monde j’adore!), j’ai comme qui dirait été béni par un cadre spatio-temporelle parfait qui m’a permise de m’ouvrir les yeux sur ma propre et toute petite existence… J’étais là ou il fallait, au bon moment de ma vie.

Ou est ma place ? Je ne sais pas. Je vais dans quel direction maintenant ? Aucune idée, je suis arrêtée sur le bas côté. Tu t’ai perdue ? Je crois, j’aime tellement prendre les petits chemins gravillionneux.

Et ouais les gars, je suis perdue, un véritable électron libre. Mais je le vis bien & je perds pas le nord : Je sais la chance que j’ai d’être en vie et sans douleurs, de pouvoir donner et recevoir ( Goethe à dit de toujours voyager avec deux sacs, l’un pour donner, l’autre pour recevoir – Pas besoin d’plus !).

Je me suis clairement mise en retrait de tout, et à la fois de rien. Je fais un tri naturel et, tellement fatiguée, je ne m’angoisse pas à me questionner sur le  » qu’en dira t-on » de ceux concernés et des effrontés qui s’ennuient.

Je prends le large et je m’enferme clairement pour pouvoir mieux me réouvrir. C’est un peu comme ça que je le vois. Et pour autant, je reste là, je reste tout simplement moi. Je garde que ce qui m’est chère, et rien de ce qui m’est chère, ne me fait gagner autant. Tu comprends ce que je veux te partager, là ?

Il est temps de changer d’horizon, mais pas d’origine.

Le changement n’est pas agréable, comme je disais à une amie : Je vais bien, je suis en bonne santé, j’ai un logement, je travail. Mais voilà je suis perdue. Et ce sentiment m’enlève toute motivation, alors que je ne suis pas de nature comme ça. Je traine des pieds, je voudrais plus de temps pour penser et juste penser. Mon coté virgo ( vierge) me permet de garder cette envie de retrouvé une organisation de vie qui sonne bien et fluide, ( j’vous vois venir, ouiiiiii j’ai pleins de carnet de notes et j’adore ça, c’est une passion cachés j’adore j’adhère!) mais ma prise de conscience, ma fatigue me fait sentir cette envie non pas de reprendre, mais de ré-inventer un super quotidien, avec cet équilibre qui me manquait tant : du temps pour moi, mes amis, mes passions, mais seulement mes passions et pas de rentabilité. Et cela va m’aider à me recentrer aussi, je ne dois plus confondre entre passion et vocation. Je ne suis peut-être pas cette personne qui peut vivre de sa passion et à vraie dire cela ne me gène pas plus que ça. Mais j’ai bel et bien une vocation, je ne repars pas de zéro et je ne compte pas « oublier » (fait totalement impossible déjà) mon passé, et encore moins le nier. Tout m’a appris, tout m’a été bénéfique, et surtout on parle la d’une de mes passions. Le temps m’a simplement permis de faire un tri clair pour accueillir la vraie réalité que j’aimerais m’offrir, écouter les autres tout en se faisant confiance.

Lorsque vous n’avez pas de doutes, vous n’avez pas de doutes. N’essayez pas de le chercher. Et bien voilà où j’en suis, je n’ai pas de doute sur mes aspirations, mais un vide extrême sur la branche à choisir.

La place est libre pour une nouvelle floraison, encore plus magnifique c’est une certitude.

A très vite,
Loulou

Je suis sur le chemin. Le chemin de mon 2ème choix.

Lifestyle

Comment le dire… comment le transcrire tout en ayant l’envie de vous l’écrire ?

L’ambiance change et se transforme en prise de conscience… Je cherche encore ma place, je suis perdue, hésitante.

Je me suis rendue à un Rendez-vous auquel j’avais beaucoup d’attente. Une séance de Leetherapie précisément. Je me disais que c’était peut-être ce genre d’aide dont j’avais besoin depuis des mois… Et il s’est avérer que j’ai pu non pas en apprendre sur moi, mais bien appuyer ce qui à pu résonner même une fois dans mes pensées, ou encore affirmer une situation qui semblait m’échapper malgré moi, totalement impuissante.

C’est peut être rapide, ça aurait pu l’être beaucoup moins… Tout dépend avec quel entrain et avancé sur notre situation nous y allons, mais le but pour moi n’était pas de caché, ni de renier. J’y allais avec la volonté d’avancer, c’est une pratique qu’on pourrait caractériser de spirituelle entres autres aussi, j’étais et je suis toujours consciente que mes énergies ne sont pas alignés entres elles, je ne suis pas au maximum de ce que je peux dégager. & Peu importe ce qui allait être révéler, c’est pour mon bien et non pour me plaire. Ce que je veux c’est évoluer dans ma propre vie et enlever ces blocages néfastes qui me pourrissent la vie justement. Voilà avec quelle motivation et pensées j’y allais. J’avais simplement besoin de quelqu’un pour m’aider à me recentrer et me guider sur les priorités à modifier/transformer ou guérir simplement.

“Même si personne ne peut revenir en arrière et recommencer, tout le monde peut commencer à partir de maintenant et créer une nouvelle fin.”

-María Robinson-

Je vous présente la période  » Perdue pour perdue, je choisis mon 2ème choix  »

Quand j’étais encore au collège et au lycée, j’étais agitée et forte en sport. Et lors de mes voeux, j’ai toujours eu cette hésitation : L’esthétique… ou le sport ?

Pendant mes 3 années de lycée j’ai pratiqué en annexe plus de 25h de sport, avec énormément d’heures de danse comptés dedans grâce au différents crew/associations/écoles dans lesquels j’étais inscrites.

Pendant ces 3 mêmes années j’ai subit le harcèlement scolaire, un peu de cyber harcelement via les reseaux de ces mêmes filles du lycée (des terminales dont une qui s’était faite opérer d’un strabisme. Certaines oublient qu’elles reviennent de bien plus loin que moi !)

En decembre 2012, grosse poussée d’acné. Des micro kystes, la méchanceté humaine s’abat sur mon physique, mon corps leur a tendu une perche que toutes les personnes malsaines ont su prendre : Mon acné. En plus du simple fait de ma présence bien sûr. Je commence alors à me maquiller pour camoufler. Voila de quelle manière le maquillage est rentrée de façon significative dans ma vie.

J’ai pris durant 1 an un traitement bien connu et engendrant beaucoup d’effets secondaires indésirables. Ma peau a aujourd’hui encore des traces, mais le plus important c’est l’état mental qui lui va très bien. Je suis guéri de tout ce mépris, ces rumeurs, ces fausses idées et ces critiques que j’ai essuyer uniquement grâce au sport et à la danse. Le maquillage m’aidait à camoufler mais ne m’aidait pas à me défouler de toutes cette haine totalement injuste et infondées. Il fallait que ça ressorte, peu importe comment. Le sport était une addiction.. le nombre d’heure à courir par jour en nature, en salle ou sur mon propre tapis…Toutes ces heures d’entraînements en musculation/roller/natation/fitness. Et puis et surtout : la danse. Très présente au quotidien.

C’est aussi le moment pour moi de réellement faire la nuance entre passion et vocation. Et pas seulement de la connaitre, mais de l’assimiler. Cela fait 4 ans que je maquille, de beaux visages d’hommes et de femmes. Avec passion sois en sûr ❤.

Mais est-ce ma vocation ? J’aime toujours maquiller mais si je ne parviens à vivre entièrement de cette activité, ce n’est pas grave. Ce n’est alors simplement pas ma vocation.

La vente, est une histoire toute neuve qui avec le confinement devient un peut hasardeuse. Est-ce le schéma que je souhaite reproduire descendant directement du côté maternel ? J’aime acheter, oui. Je sais vendre, oui. Mais pourquoi des vêtements ? Pour faire comme maman ou pour moi vraiment ? Cette question je me la pose encore. Je me laisse la réflexion. Rien ne presse. Personne n’attends après moi pour s’habiller et puis je saurais vous avertir si il y a du nouveau 😎🤜🏻🤛🏽.

Alors je me suis posée cette question : « Durant ta courte expérience professionnelle, qu’est-ce que tu pratiques le plus/les qualités que tes patrons mettent en avant ? »

(Avez vous une idée ? )

J’ai travaillé dans 4 enseignes différentes avec des secteurs d’activités variés eux aussi. Et dans ces 4 jobs, j’ai évoluer avec des responsabilités très rapidement. J’ai aussi former et transmis mes connaissances pour quelques unes de ces expériences professionnelles. Les principales qualités que mes différents patrons ont pu remarquer sont les résultats, la pédagogie, le sourire et l’autonomie.
Et je ne me vois pas autrement qu’en finissant ma vie avec aucun patron au dessus de moi. Le tout est de savoir dans quel secteur me tourner.

Pour le moment, et entre ces pensées de mon avenir professionnel qui me fait revenir à mes années de choix professionnel jusqu’à maintenant. Il y a le déclic qui va avec, pour les acharnées : la fatigue mentale.
Je me suis fatiguée pendant 4 années à gérer mon activité principale et mon petit bébé qu’est mon activité de make up. Mais la passion ne suffit pas parfois. Durant la séance de Leetherapie cela a été remarqué et prouver en me faisant faire un exercice tout bête lié au corps. Je ne pouvais que sourire bêtement et acquiescé. J’étais épuisé mentalement, je ne me laisse aucun temps. Et j’ai absolument tout mélanger la passion/le pro/l’obligation… ça sonne mal hein ?!

Ce week-end j’ai rien fait. Enfin si.. des petites nattes et avec mes nouvelles lunettes de vue teintés (pour voir la vie en rose) on dirait une rappeuse. Voila ce que j’ai fait, je me suis reposée, j’ai pensé. J’ai lu un super magazine qui s’appelle « Flow » et qui prône simplement le bien-être et nous apprends a savourer les choses simples que la vie nous offre.

Bon après faut pas éxagerer.. la virgo que je suis ne se laisse pas allée à 100%, je sais où je vais à l’heure où tu lis cette prise de conscience.

Je vais continuer la danse car c’est ce qui me fait vibrer, et je vais apprendre à être à l’aise devant la camera pour vous sortir d’aussi jolie freestyle que je pourrais faire quand je suis seule 😁. Et je vais continuer d’écrire sur mon site et de l’alimenter parce que partager, aider, guider, faire sourire et transmettre de la joie c’est ni une question de passion, d’argent, ou encore de devoir.

Ça fait sincèrement partie de moi.

Et pour le moment c’est déjà super, je pense que ce rythme va me plaire. Je continuerais toujours le Make Up sur mon petit minois à mes heures perdues comme je le fais depuis plusieurs mois maintenant. Ça reste une passion, simplement plus une activité lucrative. 💗

J’aurais plus de temps pour mieux vivre, prendre le temps tout simplement. Faire plus de choses pour moi et non pour l’intérêt de mon activité.

Je ne suis pas pressée et si moi je ne le suis pas, personne ne le sera pour moi. Je me laisse le temps de la réflexion et je vais d’abord retrouver un équilibre et me concentrer sur la danse et mon site. 🤜🏻🤛🏽

Je conclus ce long et intense écrit par une citation qui s’accorde bien au sujet 💫

La partie la plus difficile est de faire le premier pas. Cela signifie accepter la perte et emprunter un nouveau chemin

Cette séance m’a fait du bien, elle m’a clairement apaisée. Et j’y retourne dans 3 semaines.