Je cesse mon activité.

Lifestyle

Bonjour les loulous, bonjour les nanas ♛

C’est bizarre de commencé cet article alors que tout est dit dans mon titre et en plus, c’est pas une petite nouvelle… enfin à mes yeux, mais c’est une super nouvelle en revanche !

J’appréhende surtout le fait qu’on m’est collé l’affiche de pro makeup.. C’est hyper cliché. Cette crainte et l’étiquette d’ailleurs.

Mais je dois bien vous le dire, j’ai effectué ma cessation d’activité, activité qui est née le 1er mai 2016, il y a 4ans. Certains ne s’en doutait pas, d’autres pensaient que c’était mon activité principale, d’autres la voyaient comme une activité « passe-temps » si je puis dire. Et bien, pour rétablir une bonne base, puisque nous en sommes… Ceci était mon activité secondaire, j’ai toujours travailler à coté, et pourtant aussi loin que je me souvienne, bien plus tôt que ma majorité et même avant le lycée, j’ai toujours voulut suivre le chemin de ma mère, et plus largement de ma famille maternelle qui a toujours bien su comment gagner de l’argent, bien souvent en étant leur propre chef. Mais, est-ce que je suivais bêtement ce schéma dans lequel je suis née ? Ou est-ce une réelle envie ?

La réponse est oui ! C’est une réelle envie. L’envie d’entreprendre, d’être indépendante et de pouvoir me créer le salaire en fonction de mon travail. Et oui, les résultats ne mentent pas quand on est à son compte.

Ce changement est totalement voulut, non précipité et surtout propre à moi-même. Personnellement j’en tire de belles leçons, je médite sur le sujet depuis 1 mois, depuis que j’ai fait la démarche de cessation, et mon caractère me pousse automatiquement à aller de l’avant et surtout à accepter la situation et non nier. Je ne veux pas être dans le déni et je ne souhaite pas faire comme si tout est cool et que je réussie ou encore que ce n’est pas ma faute. 

Si ce n’est pas ma faute, ça serait la faute à qui ? Stop. mdr, faut être cohérent et intègre, en travaillant à coté et ma jeunesse me fait défaut, je ne me suis pas assez disciplinée et puis surtout, une question me taraudait par ci par là dans mes pensées, à ces heures perdues entres 1001 idées… Est-ce que VRAIMENT, le make up, c’est ça ? Est-ce que la vente c’est vraiment MON truc ?

Oui je sais vendre, oui je sais maquiller. Mais qu’est ce qui me fait vraiment vibrer au point de demander de l’argent et de vouloir en vivre, qui repose sur des valeurs qui sont au plus profond de moi, mon essence même ! Vous le savez ? Et la je ne parle plus de passion pour le shopping, ou ma passion du make up ( ni même de ma passion pour la danse encore est-il). Je vous parle plutôt de ce qui me caractérise.

Je me suis rangée d’un coté très ancré, vous savez le caractère, le naturel, qu’est-ce qui revient souvent dans ma vie, quelle est ma place ? Quelle place ai-je souvent occupée et dans laquelle je me sentais le plus à l’aise ? 

Avez vous une idée ? 

Evidement je connais la réponse, je me connais. C’est pas donnée à tout le monde, on croit se connaitre mais je vous pose une question sur vous même parfois on bégaie, en fait on ne se connait pas tellement. Enfin, j’en avait parlé dans un précédent article de prise de conscience, là ou je me sens le plus à l’aise, là ou je suis la plus agréable, c’est lorsque je suis entourée de personne qui souris, ou je me sens utile, soit en redonnant le sourire, soit en guidant ou transmettant ce que moi même j’apprends. Celle qui me permet d’emmener les gens avec moi, et monter les niveaux ensemble.

En d’autres termes, j’’ai tout simplement décider de changer de secteur d’activité, on ne peut pas dire que cela n’a rien à voir non plus avec l’ancienne. Mais, peut être qu’elle me correspond plus, en tout cas j’en suis certaine. Et puis au pire, j’aurais essayé une seconde fois et je serais devenue une meilleure version de moi-même. On ressort forcément grandit d’une situation.

Rassurez vous, cela ne vient pas de nulle part. Je ne me suis pas levée un matin en me disant tout ce que je vous raconte, en ayant eu ENCORE une nouvelle idée.. non. J’ai beaucoup d’idée, qui rejoigne le même thème. Et puis je suis dynamique aussi j’aime bouger, je me lasse vite, j’aime cette sensation ou j’en prends pleins les yeux et je suis émerveiller de tout et par tout les temps. Cette activité révèle tout simplement ma vraie nature, celle ou je suis capable d’être aussi sérieuse et très mature et celle de l’enfant qui adore rire et voir de belles choses. Je suis impulsive, c’est vrai, mais j’apprends de ces leçons de vie et j’acquiert un peu de patience ( pas beaucoup et toujours aucune dans la vie de tous les jours..) mais lorsqu’il s’agit des projets de vie, de ma vie, j’ai acquis une patience que je n’avait pas, un recul nécessaire et une prise de conscience, je l’espère positive sur la suite des évènements. 

Patience patience, pour l’instant je ne vis que de plaisir sans penser rentabilité. Pour l’instant, je veux vivre exclusivement pour moi avec la sérénité de pouvoir réfléchir à mon nouveau projet. Comme j’ai la chance de faire maintenant.

Ciao Bye

Ps : prends soin de toi !

J’ai conscience que certains liront cela avec bienveillance et d’autres, le feront de façon plus malsaine. 

Mais je vous fait des bisous quand même. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s