J’avais écrit un texte un soir, à l’intention de Cuerli

ONE DAY ONE PICTURE

Coucou toi, si tu es là, je te remercie déjà, non pas pour moi, mais pour t’être intéresser à l’intérêt que je portais à mon premier chien, Cuerli.

Ce texte lui ai totalement dédié, je l’avais écrit dans mes notes de mon portable il y a quelques années, il était encore vivant d’où la conjugaison au présent. J’ai modifié quelques mots, mais aucune phrase entière et les modifications se compte sur les doigts de ma main. Je l’ai ensuite simplement continué il y a quelques jours pour le mettre au goût du jour et apporter de la fraicheur à ce texte.

Peu importe l’intérêt que tu portes à ton animal, sache que lui n’a d’yeux que pour toi.

Bonne lecture

Je dédie ce texte à mon formidable toutou.
Toi tu le sais mais personne ne le voit réellement, peu importe l’heure ou j’arrive,
je suis toujours heureuse de te retrouver,  » mon bébé ».
Je m’arrête et mets un genou à terre pour te demander des câlins, chose que tu m’offre toujours avec bonté.
« Tu es vieux mon toutou, mais toujours aussi beau ! Tu es beau, beau, beau mon chien, maman t’aime de tout son cœur. « 
Si mon chien savait parler, il finira par savoir dire ce combo !

En fait j’ai simplement envie de vous parler d’un être qui détient une place aussi importante que ma maman, ma sœur, il dort avec moi tous les jours, je l’ai choisi avant l’âge de 10 ans dans la portée de la mère qui faisait partie de la famille, notre Volvic. Cuerli est mon chien, depuis le début, et pendant mes années les plus impactantes et difficiles ( notamment durant mon enfance), mon chien m’a aimé, accompagné, soutenu, réconforté, il me rends fière. Extrêmement fière quand je vois le nombres de chiens insupportable ( oui insupportable et je mâche pas mes mots!) VS mon chien, mon premier chien. Cuerli est certainement le chien le plus cool de la galaxie, il n’a jamais mordu ou grogner qui que se soit.
Et c’est un chien apprécié toujours de bonne humeur, si c’était un humain, on pourrait le qualifié de personne vitamine, il donnerait la pèche à tout le monde qui aurait le bonheur de le rencontrer ! On a fait pas mal de choses ensemble comme du dressage et de l’agility, nous nagons ensemble à la plage à Autet ( si des gens du coins passe par là!), nous avons vu une comportementaliste animal pour mieux communiquer ensemble quand il était jeune. Enfin que dis-je, c’était à moi d’apprendre, lui avait déjà tout compris.

Je l’aime beaucoup et il me le rends tellement !

Il ne m’a jamais fait défaut mon chien, même pour partir en ballade… un soir ma sœur voulait jouer quelque minutes à Pokémon go. Elle me propose alors de sortir mon chien avec elle, j’accepte bien évidemment. Sans penser une seconde que mon Cuerli n’aurait pas fait le fou en voyant la laisse et au moment ou il a compris que je ne venais pas, vous savez, il s’est arrêté debout net devant moi, face à moi, et il ma regarder avec des yeux d’enfants qui dise « tu viens avec moi maman tu me laisse pas hein?! » A la fois pleins d’espoir et pleins de tristesse…. mon bébé je t’aime. Comment un chien ne peut-il pas être content d’aller en ballade ? Et bien ce moment à être la preuve d’une passion l’un pour l’autre !

Mon chien vraiment, je t’aime. Jai peur, jai peur de mon quotidien sans toi, cest nul d’y penser mais les années passent et je te vois vieillir.. plus vite que moi. Je crois que quand on aime comme ça, on ne peut pas oublier l’idée qu’un jour on devra continuer sans un bébé aussi formidable que ce que tu es.

Aujourd’hui mon chien, tu es parti. Inévitablement oui, mais de façon brutale, surtout. Comment aurais-je pu douter que tu partirais de cette manière, dû à la malhonnêteté de certains humains en manque de conscience, bon sens et aussi d’éducation, si si.

Aujourd’hui, un peu plus d’un an après me revoilà à continuer ce texte que j’avais écrit je ne sais plus quand, mais bien avant que tu ne me laisse.

Si dur qu’aussi cher a mon cœur ❤,  c’est pour dire a quelle point ta perte m’a bouleversée. J’ai compris aussi que ce n’est pas l’humain qui a de la valeur en soi, mais l’être, ce que tu incarnes réellement, que ce soit en humain, en chien, en fougère même. Tout simplement l’être, et la réciprocité aussi.

Ce que tu m’a offert et apporté est grandiose, ce que tu m’as appris est magnifique et dépourvu de ce qu’un humain peut nous apprendre. Tu m’as appris à être éperdument bon et vaillant avec mon prochain. Comme un ange déguisé en chien, un chien idéal, beau, gentil, intelligent, très patient, dynamique, joueur, défenseur, attentif, drôle !!! Oui mon chien me faisait rire!

Nager avec mon chien ne se fera plus désormais.

M’Neil ne remplacera pas Cuerli, il ne peut pas non plus occupé la même place, celui de premier chien, celui qui m’a accompagné depuis si petite et qui m’a vu et fait grandir… rendez vous compte que lors d’une perte de ce genre, je ne devais pas me recréer, mais bel et bien me créer pour la première fois un quotidien sans mon chien, quelle douleur. Quel manque.

Cuerli, je t’aime mon chien, ma peluche, mon ami parce que oui, ce nom est tout simplement venu de la fameuse pub a l’époque  » si t’as pas d’amis, prends un Curly! » (J’ai créer l’orthographe de mon chien par contre, comme celui du petit M’Neil 來)

Tu as été l’ami le plus parfait et fidèle qui m’est été donné par la ciel jusque là.

N’abandonnez pas vos animaux, soyez bon avec eux comme eux le sont avec vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s